top of page

Rapport du stage de juillet

Dernière mise à jour : 9 déc. 2019

Tout juste de retour de Paris ou j'ai dispensé l'enseignement de mon école, le Pakmei de Foshan, lors d'un stage organisé le weekend dernier. Je vais tenter de reporter dans ces quelques lignes mon ressentiment et vous faire un bref résumé de ce moment.


Plusieurs sensations découlent de cette expérience…


La journée du samedi, après un démarrage timide de ma part, s'est déroulée dans la bonne humeur. Il n'a pas fallut longtemps pour que les personnes présentes se mettent sérieusement au travail.


Le sérieux dont tout le monde a fait preuve, a fait que nous avons pu avancer rapidement. L'apprentissage de la forme entrecoupé d'applications directes des mouvements enseignés, s'est enchaîné sous un rythme soutenu.


Personne n'a rechigné à la tache et même si le système était totalement nouveau pour certains, voir même, pouvait aller à l’encontre de certains principes de leur pratique habituelle, l’assimilation s’est faite progressivement. .


Le deuxième jour, malgré les quelques courbatures de la veille, je fus ravis de constater que tout le monde était revenu pour achever le travail commencé. La journée se déroula dans la même ambiance que la veille, la fatigue en plus, mais personne ne manqua de volonté pour aller au bout.


Finalement, au dénouement de ce weekend, plusieurs sentiments s'entremêlaient... mais le plus marquant reste sans aucun doute la gentillesse et le respect dont m'ont témoignés les personnes présentes.

Je peux finalement aisément affirmer que ce stage fut une réussite, ne serait-ce que part les rencontres humaines que j'ai pu y faire.


Je tiens à remercier Frédéric Bouammache pour l'obtention de la salle, pour son ouverture d'esprit et pour sa gentillesse.

Un merci aux personnes présentes qui se sont occupés de toute l'organisation inhérente au bon déroulement de ce type de stage (restaurant, transport...) Ludovic, Jeremy et Marc.


Un merci et une pensée à mon élève Laurent qui a fait le chemin de Marseille et qui m'a servit de partenaire, que j’ai un peu malmené, mais qui a encaissé sans se plaindre...


Et pour finir, un grand merci à Serge Augier qui m’a accueillit avec gentillesse, a tout coordonné d’en haut et sans qui rien n'aurait été possible...

En bref, un réel succès selon moi marqué, je le répète, par le sérieux des élèves qui ont très bien intégrés les valeurs de respects émanant de la pratique des arts de combats ancestraux...


Merci à tous de votre gentillesse et bonne pratique !

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page