top of page

Un unique but, plusieurs moyens

Dernière mise à jour : 9 déc. 2019

L'efficacité... C'est le mot qui doit revenir le plus couramment dans la bouche des pratiquants d'arts martiaux.

L'efficacité même si nous la développons par nous même, vient de la pratique d'une méthode, d'un style ou d'un art.

Le style est un outil Il existe de nombreux systèmes, très différents, utilisant des outils totalement contraire, mais dont la recherche est sans cesse la même: l'efficacité. Le style est donc un outil dont on se sert, il faut donc choisir le plus censé, praticable et cohérent mais aussi savoir si il est bon pour nous même (si nous ne sommes pas pourvut de souplesse, inutile de s'acharner dans la pratique du Taekwondo). Le choisir uniquement par goût peut être une erreur, bien entendu, il faut aussi qu'il nous plaise.

Que c'est compliqué !

La forêt des styles chinois propose de nombreuses solutions, aujourd'hui facilité par l'ouverture au monde des frontières mais aussi au changement d'état d'esprit des maîtres; nous pouvons choisir et changer facilement. Pour l'anecdote, autrefois si notre oncle pratiquait du Choy Lee Fat, nous n'avions pas le choix de faire autre chose, même si ce style ne nous convenait pas... De nos jours, dans l'immense choix de cette boutique géante il y a un revers de la médaille. Saoulés d'informations, nous ne savons souvent pas quel système choisir. Difficile donc d'aller au bout quand la tentation est trop grande d'aller goûter autre chose.

L'efficacité, plusieurs chemins

Comme je le mentionne plus haut, il existe plusieurs chemins pour arriver au même but. Certains systèmes préfèrent le jeu de main, d'autres, le jeu de jambes. Certains aiment à lutter, d'autre préfèrent "boxer" et certains autres encore le travail de clé et de torsions (qin na, kam na). Je le rappel, dans ce choix il faut absolument prendre notre physique en compte aussi ne l'oubliez pas, c'est l'homme qui fait l'art martial, pas l'inverse.

Nous retrouvons donc plusieurs configurations, et il faut comprendre que toutes fonctionnent, seule la manière change.

Pour mieux comprendre et comme nous pratiquons des styles chinois souvent basé sur les animaux, prenons les pour l'exemple.

Imaginons que nous soyons confrontés à des animaux sauvages...

- Qui irait se confronter à un tigre? Personne, parce qu'il est puissant dans ces frappes et son corps est dur comme de la pierre. Une unique frappe de sa part suffit.

- Peu sont ceux qui attrapent les serpents avec leurs mains nues, ceux-ci sont rapides et pourvu de venin.

 - Le singe est adroit, malin et agile mais pas moins méchant. Difficile de le saisir, il attaque de tous côtés et multiplie les frappes.

Le tigre est puissant, le serpent est rapide et le singe est agile. Ces trois animaux sont efficaces, ils utilisent des procédés différents pour atteindre le même but. L'un n'est pas moins efficace que l'autre, ils ont su tirer profit de leurs physiques.

Revenons aux arts martiaux

En exemple de ces animaux les hommes ont développés de nombreuses méthodes toutes aussi bonnes les unes que les autres (ou presque...).

Dans notre recherche de l'efficacité, il faut ouvrir son esprit, comprendre ce qu’il se passe ailleurs, avoir une vision large de ce que nous pouvons rencontrer. De cette manière nous évoluons dans notre pratique.

L'artiste martial est un chercheur qui se doit de comprendre l'autre. Que nous aimions ou pas, lorsque nous rencontrons un art inconnu, il faut avoir la curiosité de le comprendre, cela nous fait évoluer et cela fera de nous des experts de l'art du combat. Plus nous observons, plus nous grandissons; y compris même dans notre art.

Il est facile de se penser le meilleur enfermé dans les quatre murs de notre école; sortons, comparons et comprenons.

Il ne s'agit pas de tout vouloir apprendre, tout pratiquer, ceci est impossible et est une mauvaise idée en mon sens, mais il faut laisser un œil ouvert sur ce que se passe à coté.

Ouvrons notre esprit et n'ayons pas une vision unilatérale: un unique but, plusieurs moyens. Il existe de nombreux chemins, plusieurs moyens mais un seul but, l'efficacité...

Proverbe chinois

Il existe autant de style de boxes que de pièces de monnaies dans la poche du riche marchant...
1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Connaissances additionnelles ou pratiques multiples ?

Dans les arts martiaux, nous pouvons rencontrer de nombreuses personnes allant manger à tous les râteliers ; j'entends par là, des pratiquants qui récupérèrent à droite et à gauche des techniques pouv

bottom of page